1)palais
2)villages
3)bateaux
VOYAGE
JEUX1
HUMOUR1

         

   LA VIE EST UN VOYAGE  

        

   CHAQUE ESCALE Y A SON LOT DE  RICHESSES . 

un clic droit affiche le menu général, un clic gauche le fait disparaître.

  

       Il était une fois Io  .....   (suite)

 les personnages de cette histoire :

ZEUS HERA HERMES IO ARGOS
 

Zeus câlinant une vache !

HERA EST-ELLE DUPE ?

Ce serait étonnant car elle en a vu d'autres avec Zeus!

Connaissant les tours de passe-passe de Zeus, mais faisant semblant de ne rien soupçonner, Héra, rusée, dit :  

" Quelle  belle bête! Offre-moi cette blanche génisse , elle me paraît si docile et si douce  ! "

 peinture sur toile de PIETER LASTMAN,  (1618).  

  

Que va faire Zeus?   Résister à Héra ou trahir Io ?

 

 Il n'hésite pas un instant et pour assurer sa tranquillité il laisse sa Belle (vache) aux bons soins d' Héra...... Pas très courageux le Dieu des dieux!

 
 
Il n'abandonne pas pour autant cette liaison amoureuse et ne délaisse pas Io : se transformant en taureau, il se rend  de temps à autre auprès de sa jolie génisse.

 

d'après   www.pascale-mercier.com/  
 
Apprenant les nouvelles infidélités de son mari et l' artifice utilisé, Héra pense :
" Il ne faut plus jamais laisser la génisse sans surveillance. C'est Argos qu'il me faut".
Bien-sûr Argos est le plus indiqué pour ce rôle. C'est un  géant qui ne dort jamais, il ne ferme jamais les yeux en même temps (il faut dire qu'il a cent yeux et qu'il n'en ferme que cinquante à la fois !) : il n'y a donc aucun danger que Zeus s'approche de Io, même en se transformant en taureau car Argos ne la quittera jamais des yeux !

Io, la belle génisse blanche, mène alors la vie de toutes les vaches, se nourrit comme elles, boit l'eau du fleuve, s'exprime par des meuglements qui lui font peur.    

Elle mène une vie de solitaire bien gardée par le géant qui ne dort jamais.

   
Quand elle se regarde dans les eaux du fleuve Inachos, elle est effrayée par sa nouvelle image . Sous cette apparence, son père, le dieu- fleuve, ne peut la reconnaître. Elle décide donc un jour de laisser gravé dans le sable au bord du fleuve un message pour raconter sa triste  aventure à son père .  

Le dieu-fleuve, toujours présent, voit les phrases. A la lecture des mots, il découvre le malheur de sa fille : il lui dit ses regrets et sa tristesse. 

Argos ne voit qu'un fleuve qui s'écoule devant lui et Io mais entend les paroles du Fleuve et les lamentations...  

    

... alors il entraîne la génisse, bien loin, vers d'autres pâturages.

Zeus ne supportant plus la douleur de Io, décide d'intervenir en la débarrassant tout d'abord d'Argos. Mais comment? Impossible de le prendre par surprise! 

Il décide d'envoyer Hermès, son fils. 

    

Zeus donne ses ordres à Hermès 

     

Celui-ci a vite fait une stratégie : il vole quelques chèvres et les rassemble en troupeau en se servant de son caducée comme d'une houlette. Menant son troupeau et jouant de la flûte, il rejoint Argos qui, charmé pour cette musique, l'accueille. Hermès s'assied, parle longuement avec Argos puis joue des airs lents avec sa flûte espèrant l'endormir, tâche très ardue car Argos lutte contre le sommeil: seulement cinquante yeux se ferment! Hermès persévère et parvient quand même à ses fins: l'homme aux 100 yeux sombre dans un sommeil profond.             

Argos s'est enfin endormi. peinture à l'huile de  Jacob Van Dutch-1630

Mission presqu'accomplie !

Il ne reste plus à Hermès qu'à tuer l'homme et c'est ce qu'il fait. 

    

Mission accomplie !

   

La belle génisse Io va-t-elle enfin retrouver son amant ?

hé bien, NON ! car Héra veille toujours.

   

 Pour rendre honneur à Argos, elle décore les plumes de son paon avec les yeux de l'homme - c'est là l'origine des yeux de la queue féerique des paons, cet oiseau emblème de Héra . 

 

 

            

    

" A nous deux,  belle génisse blanche, tu ne vas plus rester bien longtemps dans les parages ! " 

Héra a trouvé une nouvelle parade qui va se transformer très vite en torture pour Io : un taon !  L'insecte se fixe sur la génisse et se met à piquer, piquer, piquer et piquer sans relâche . 

Pour échapper à ces incessantes piqûres, rendue folle de douleur, Io la génisse traverse la Grèce en longeant la mer Adriatique - dont le golfe s'appelle en souvenir golfe IOnien-, elle ne  s'arrête jamais; pourtant rien n'y fait :  le taon est toujours là! 

Elle continue sa course folle et traverse la Scythie et le Caucase puis longe la mer Noire et arrive près d'un détroit;  elle décide de le franchir. C'est en souvenir de cette traversée que le détroit a été baptisé  "Bosphore", déformation des mots grecs "Bous poros" (bous : vache et poros : passage),ce qui signifie donc "le gué de la vache"

. .. et c'est là, sur le "Bous-Poros" que je vous invite pour la croisière !

 Si vous avez eu la patience de lire l' histoire de Io jusqu'ici  ce serait dommage de ne pas en connaître la fin

   

Le taon est toujours là !

  JUSQU'OU CETTE PAUVRE PETITE VACHE VA-T-ELLE ALLER ? 

croisière sur le Bosphore

 retour à visite d'Istanbul

En plus de mes propres documents et photos je me suis servie pour ces pages sur le Bosphore de plusieurs sites dont les "webmasters"  n'y verront pas, je le souhaite, d'inconvénients. Voici quelques uns de ces sites qui m'ont permis d'étoffer un peu la promenade sur le Bosphore: http://www.erudit.org/revue/cgq/2004/v48/n135/011795ar.html  ; www.pbase.com/ andrys/image/38092278. ; www.artislamic.com/ cards/gr/b/1400.htm ; http://www.istanbulguide.net/istguide/bosphore/villages1.htm ; http://benjamin.peyregne.free.fr/voyages/istanbul/http://www.istanbulguide.net/istguide/bosphore/villages2.htmwww.azizistanbul.com/ foto/eski.html      

envoyez-moi un courriel  au cas où vous ne souhaiteriez pas que j'utilise les documents de votre site. Merci à ceux qui m'ont déjà donné leur accord.