1)palais
2)villages
3)bateaux
VOYAGE
JEUX1
HUMOUR1

         

   LA VIE EST UN VOYAGE  

        

   CHAQUE ESCALE Y A SON LOT DE  RICHESSES . 

un clic droit affiche le menu général, un clic gauche le fait disparaître.

    

    

      

Hé oui! Le taon est toujours là !

Il pique, pique et pique toujours !

  la génisse toujours folle de douleur poursuit sa course, sans but!

 

Du détroit, la belle génisse se dirige à l'est, vers le pays des Gorgones et des Grées, et arrive en Egypte, où Zeus a enfin pitié d'elle, et où elle-même demande grâce à Héra. 

Carte du monde comme l' imaginaient les anciens grecs. .

Les points rouges marquent les lieux où la génisse serait passée lors de sa course  folle ... un certain nombre de milliers de kilomètres! et les points verts entourés de rouge marquent l'Argos (grèce), le Bosphore (Istanbul) et enfin le Nil (Egypte)

    Io reprend son  apparence de jeune femme et, sur les bords du Nil, donne naissance à Epaphos, enfant illégitime de Zeus . 

          

          

Héra n'apprécie pas du tout cette naissance (pas étonnant!) et décide que l'enfant sera enlevé et caché chez les Curètes. Sitôt dit, sitôt fait!

Ceux-ci avaient gardé  Zeus, encore nourrisson, dans une grotte de l'île de Crète, en formant autour de son berceau des danses armées et des chœurs bruyants pour que Chronos son père  ne puisse pas entendre ses cris. Malgré ces soins que les Curètes lui avaient prodigués, Zeus apprenant qu'Epaphos est leur prisonnier les foudroie.

Io part à la recherche de l'enfant et grâce à dieu (lequel??), elle le retrouve et l'élève. 

Devenu adulte, Epaphos règne sur l'Égypte; à sa mort, Epaphos est vénéré comme étant l’incarnation d'Apis, le "dieu-boeuf"
Quand à Io, elle est adorée en tant que déesse sous le nom égyptien d'Isis.

 mais ce n'est pas tout !

 

 

A sa mort Io  rejoint en quelque sorte son Dieu puisqu'elle devient l'une 

des nombreuses lunes qui gravitent autour de Jupiter (nom de Zeus chez les romains).

 

  

          

L'histoire ne dit pas s'ils eurent de nombreuses petites planètes !!! 

 

 

croisière sur le Bosphore

 retour à visite d'Istanbul

 

En plus de mes propres documents et photos je me suis servie pour ces pages sur le Bosphore de plusieurs sites dont les "webmasters"  n'y verront pas, je le souhaite, d'inconvénients. Voici quelques uns de ces sites qui m'ont permis d'étoffer un peu la promenade sur le Bosphore: http://www.erudit.org/revue/cgq/2004/v48/n135/011795ar.html  ; www.pbase.com/ andrys/image/38092278. ; www.artislamic.com/ cards/gr/b/1400.htm ; http://www.istanbulguide.net/istguide/bosphore/villages1.htm ; http://benjamin.peyregne.free.fr/voyages/istanbul/http://www.istanbulguide.net/istguide/bosphore/villages2.htmwww.azizistanbul.com/ foto/eski.html      

envoyez-moi un courriel  au cas où vous ne souhaiteriez pas que j'utilise les documents de votre site. Merci à ceux qui m'ont déjà donné leur accord.