VOYAGE
JEUX1
HUMOUR1

         

 

... VIE ... VOYAGE ... ESCALE ... DECOUVERTE ... EVASION ... BONHEUR ... REVE ...

un clic droit affiche le menu général, un clic gauche le fait disparaître

  

  
MOSQUEE DE
 RUSTEM PACHA
 

c'est une petite mosquée encore peu visitée mais qui est à voir pour ses beaux carreaux en céramique d'Iznik.

 

La Mosquée de Rustem Pacha se trouve dans un quartier très commerçant, dans le voisinage immédiat du Bazar Egyptien (bazar aux épices). 

On accède à la cour de la mosquée en empruntant l'escalier qui monte entre deux bâtiments d'une rue étroite bordée de petites boutiques (l'une des portes du "Bazar aux épices" débouche directement sur cette rue).

 

 

 

 

 

 

 

 

    
 
 

   

Cette mosquée de plan rectangulaire a été construite en 1560 par le très célèbre architecte Sinan, sur une terrasse (c'est d'une petite rue perpendiculaire à celle où se trouve l'escalier qui mène à la cour de la mosquée que l'on peut l'apercevoir).

  De dimensions modestes, elle possède un seul minaret : à cette époque, seules les mosquées construites sur ordre d’un sultan peuvent avoir plusieurs minarets, donc celle-ci quoique mandatée, un an avant sa mort par Rustem Pacha, l’un des hommes d’état les plus célèbres de  l’époque puisqu'il épousa la fille du

  sultan Soliman le Magnifique en 1539 et fut fait Grand Vizir en  1544 , n'eut quand même pas droit à cette faveur !

    

La cour

 
La mosquée est entourée par un portique sur trois côtés. Les murs extérieurs sont décorés de carreaux de céramique aux jolis tons de bleu.
L'intérieur
  

    

La coupole repose sur huit colonnes. Quatre d’entre-elles sont octogonales et les quatre autres sont des piliers à demi-encastrés dans les murs nord et sud. D’un diamètre de quinze mètres, la coupole est épaulée par quatre demi-coupoles et quatre arcs.
 

Ce qui frappe le plus dans cette mosquée Rustem Pacha c'est la beauté de son revêtement. Tous les murs sont ornés de carreaux de la  période la plus renommée de la céramique d’Iznik. 
   
On y recense 44  motifs différents de fleurs. Malgré la très grande variété des décors, ce n'est pas "choquant" car il y a là une grande unité donnée par le bleu décliné en plusieurs tons et nuances. Le tapis rouge donne de la chaleur à ce lieu tout en camaïeux de bleus.
    
L’intérieur de la mosquée est divisé en trois sections.

 

ce plafond ouvragé est celui qui couvre la section réservée aux femmes. Sur la photo de droite, on voit ce lieu de l'autre coté des étagères à chaussures.