VISITE
Humour
JEUX

         

And hotel.

 

... VIE ... VOYAGE ... ESCALE ... DECOUVERTE ... EVASION ... BONHEUR ... REVE ...

 

un clic droit affiche le menu général, un clic gauche le fait disparaître  

Les serres et les jardins du palais
La serre fait actuellement office de salon de thé et de restaurant; c'est pas très chic mais agréable; de plus quand il fait beau temps, plusieurs tables sont dans le jardin du palais.
 Une frise de vitraux au décor floral forme un bandeau tout autour de le serre. 

Par les vitres, avec en arrière-plan la rive européenne du Bosphore, on a vue sur l'un des deux élégants pavillons et sur un petit bassin tout fleuri de nénuphars dont les feuilles servent de tremplin à de nombreuses 

petites grenouilles, mais aussi à des crapauds bien moins sympathiques.
  
     
           

     

  
    
  

D'autres animaux, ceux-là nettement plus gros et moins remuants, sont également présents dans le jardin: ce sont des sculptures en bronze pour certaines, en pierre pour d'autres, oeuvres du sculpteur français P.Rouillard

    
    
Les terrasses du Palais de Beylerbeyi :
     malheureusement je n'ai pas vu ces terrasses car elles étaient fermées pour remise en état, je ne peux donc me fier qu'à ce que j'en ai trouvé sur internet.
La différence qu'il y a entre le Palais de Beylerbeyi et les autres palais ottomans de la même période, c'est le jardin en terrasses sur la colline derrière le bâtiment. Sur ces terrasses il y a deux pavillons : 
le premier est le Kiosque Jaune (Sari Köşk) au bord d'un bassin, sur la terrasse supérieure. Ce bassin, creusé à l'époque du palais en bois, n'était pas là pour l'esthétique et encore moins pour les bains c'était simplement la réserve d'eau du palais au cas où il y aurait un incendie.
le deuxième est le Kiosque de Marbre (Mermer Köşk) avec sa fontaine intérieure et ses murs en marbre, qui donnent une sensation de fraîcheur pendant les étés torrides. 

Le Kiosque de marbre, le grand bassin de la terrasse supérieure, et le tunnel sont les seuls vestiges de l'ancien palais de bois.

Le bâtiment des Ecuries (Ahir Köşk) est un exemple des écuries de palais ottoman : il est  le seul bâtiment de la sorte qui soit conservé dans son état d'origine.

L'ancienne route côtière passait sous un long tunnel, construit au temps de Mahmut II ( 1808-1839), de façon à ce que le palais ne soit pas séparé du jardin en terrasse. Ceci est un exemple unique, les autres palais et résidences étant reliés à leurs jardins ou parcs par des ponts. Ce tunnel est aujourd'hui une cafétéria et un point de vente de livres, cartes postales, souvenirs pour touristes. Les jardins sont ouverts pour des réceptions privées.

retour à Visite d'Istanbul